GESTION FINANCIÈRE

Analyse financière, investissement, gestion de trésorerie

Déficits, refusons la fatalité. Synthèse de la conférence du 7 novembre

Les déficits hospitaliers ne sont pas une fatalité, et les managers hospitaliers sont mobilisés car lutter contre un déficit c'est améliorer le service public. Mais ils ne pourront pas y arriver seuls, et auront besoin de règles de financement claires et stables, de modes d'évaluation calés sur leurs leviers d'actions et d'un mode de régulation qui fait la part belle à la coopération et au territoire.


Refuser la fatalité des déficits c'est également accepter la culture de l'excédent
Les professionnels hospitaliers affirment haut et fort que la culture du déficit est inacceptable, même (...)

Lire la suite