La lettre des décideurs économiques et financiers des hôpitaux

ÉDITORIAL-ÉVÈNEMENT

Déficit des hôpitaux : refusons la fatalité

Jean-Pierre DEWITTE

Directeur Général du CHU de Poitiers

Depuis vingt ans, nous baignons dans la culture du déficit, de l'État en premier lieu, qui n'atteint pas les critères de Maastricht ; déficit de l'Assurance Maladie, déficit des hôpitaux publics...
Est-ce donc si grave, il suffit d'emprunter !
Le déficit est synonyme de mauvaise gestion et source de culpabilisation des décideurs. Certains semblent se complaire dans la description des situations déficitaires ; les CHU ont multiplié par cinq leur déficit en 2017 ! Mais ce déficit ne représente que 0,8% des 32 milliards de budget des CHU ! Ces chiffres bruts masquent la réalité, à savoir q (...)


L’accès à la totalité de l’article est réservé aux abonnés.

Identifiez-vous

Abonnez-vous

 

Newsletter de Finances Hospitalières

Inscrivez-vous et soyez informé de nos nouvelles parutions et de l'actualité de notre site