La lettre des décideurs économiques et financiers des hôpitaux

ÉDITORIAL-ÉVÈNEMENT

« Les aubes sont navrantes » : une année 2023 remplie d'interrogations pour le monde hospitalier

 

Pirathees SIVARAJAH

Directeur des finances

GHRMSA (Groupe hospitalier régional Mulhouse Sud-Alsace)

Vague de bronchiolite, vague de grippe hivernale et énième vague de Covid-19 : les établissements hospitaliers sont confrontés de manière brutale à une conjonction d'urgences en plein hiver 2022 - 2023.

Cette entame délicate de la nouvelle année ne saurait masquer les multiples interrogations financières auxquelles le monde hospitalier est en proie pour 2023 et pour les années suivantes.

D'abord, cette interrogation lancinante sur la fin de la garantie de financement - soupape de sécurité pour les établissements hospitaliers pendant trois années - au regard d'une reprise d'activité en médecine, chirurgie et obstétrique timide et en retrait par rapport à son niveau de pré-crise. 

Ensuite, des inquiétudes sur le manque de lisibilité du calendrier et des conséquences des réformes de financement sectorielles, à l'exemple de la psychiatrie et des SSR, l'impact des nouveaux modes de financement (urgences, qualité, hôpital de proximité) n'étant lui aussi pas encore clairement évalué.

Enfin, une inflation anticipée à deux chiffres pour les biens et services, voire à trois chiffres pour les énergies : quels déséquilibres les établissements de santé pourront-ils supporter sur les charges de fonctionnement et d'investissement, au risque d'annihiler leur capacité de financement et donc leurs projets de recrutement et d'investissement ?

Au regard de ces interrogations financières, le monde hospitalier doit continuer - en même temps - à faire face aux défis de l'attractivité et de la fidélisation du personnel médical et du personnel non médical, en particulier soignant, sur un marché du travail fortement concurrentiel. Les rencontres de l'ADH en juin 2022 ont, à juste titre, mis en lumière l'humain au coeur des échanges. Il n'est en effet de vraie richesse que de femmes et d'hommes à l'hôpital.

En outre, les défis annoncés de l'intelligence artificielle et du développement durable à l'hôpital, reflets des problématiques de la société moderne, ne peuvent pas être éludés. Ils sont cruciaux pour que le monde hospitalier ne rate pas « la marche de l'histoire ».

« Les aubes sont navrantes » : ce vers d'Arthur Rimbaud trouve une résonance particulière à la lecture des interrogations financières soulevées plus haut, au regard des enjeux de taille pour les années, voire les décennies à venir. Ces interrogations financières et enjeux sociétaux et économiques du monde hospitalier s'inscriront de pair - nous l'espérons - avec les espoirs portés dans la réforme du système de santé, en particulier dans la coopération avec la médecine de ville. 

Newsletter de Finances Hospitalières

Inscrivez-vous et soyez informé de nos nouvelles parutions et de l'actualité de notre site