Actualité
04 Avril 2012

Selon Dexia, les hôpitaux ont maintenu leur marge mais ont freiné leurs investissements

La note de conjoncture annuelle réalisée par Dexia à partir des chiffres de la DGFIP de 2010 montre une stabilisation de la Capacité d’AutoFinancement des hôpitaux publics (hors ESPIC) à 3,9 Milliards d’euros et dévoile un déficit total, avec les budgets annexes, de l’ordre de 200 millions d’euros. Ce chiffre cache toutefois des situations très disparates selon les établissements. En revanche, les effets de la fin du plan hôpital 2007 se font ressentir sur l’investissement qui baisse de 5% pour s’établir à 6,5 milliards d’euros. Les reports du plan hôpital 2012 devraient faire poursuivre cette tendance. Si la dette continue à progresser pour un total de 24 milliards, le recours à la dette est quant à lui en baisse. Dexia continue de gérer un encours important de dette dans le secteur hospitalier mais cesse les nouvelles opérations et les renouvellements de ligne de trésorerie avant la mise en place d’une nouvelle structure dédiée via la banque postale et la caisse des dépôts.
Télécharger la note



pic-login Identifiez-vous
Login :  
Mot de passe : OK
OU
pic-login Abonnez-vous
Offre d'essai 1 mois
S'abonner


recevoir la newsletter

s'inscrire à la Newsletter