Dans le n° 111 - Mars 2017

Par Muriel TREMEUR

Des " circonstances très particulières " des irrégularités de gestion et l'absence de sanction

Des irrégularités dans la gestion financière et administrative du centre hospitalier de Givors sur une période de cinq ans, conduisent à des surcoûts de plusieurs centaines de milliers d'euros. La Cour de discipline budgétaire et financière n'a pourtant prononcé aucune sanction à l'encontre du directeur du centre hospitalier et de la directrice des soins faisant fonction de directrice des ressources humaines qui faisaient l'objet de poursuites dans cette affaire.



pic-login Identifiez-vous
Login :  
Mot de passe : OK
OU
pic-login Abonnez-vous
Offre d'essai 1 mois
S'abonner


recevoir la newsletter

s'inscrire à la Newsletter