La lettre des décideurs économiques et financiers des hôpitaux

BUDGET & COMPTABILITÉ

Les remarques sur la fin de gestion 2007

MATTRET Jean Bernard

La circulaire interministérielle DGCP/5C/DHOS/F4/2008/14 précitée apporte des précisions sur la comptabilisation des avances versées par les caisses d'assurance maladie en 2005 et 2006, sur les modalités de gestion des comptes de résultat prévisionnels annexes autres que A et sur les emprunts avec option sur une ligne de trésorerie dits revolving.


La comptabilisation des avances versées par les caisses d'assurance maladie en 2005 et 2006
Les avances de l'assurance maladie, versées depuis l’exercice 2005, correspondent à la différence entre les acomptes versés pendant les premiers mois (...)


L’accès à la totalité de l’article est réservé aux abonnés.

Identifiez-vous

Abonnez-vous

 

Articles liés

Les conditions de financement par emprunt sur l'année 2014 : le retour de la liquidité à un prix attractif

L'amélioration des conditions de marché et le renforcement de la concurrence bancaire sur l'année 2014 ont permis d'afficher des conditions de taux d'intérêt très attractives pour le secteur de la Santé sur l'année écoulée.


L'amélioration des conditions de marché
Dans un contexte de faible croissance et d'inflation au plus bas dans la zone euro, la politique accommodante menée par la Banque Centrale Européenne (BCE) depuis plusieurs mois, se caractérise par :
un taux directeur à un niveau historiquement bas (0,05 %),
 (...)

Lire la suite

Vers une poursuite de l'amélioration des conditions de financement des établissements publics de santé

L'embellie sur les conditions de financement des établissements publics de santé se confirme. Ainsi, après avoir connue deux années de resserrement des fonds et d'explosion des marges bancaires en 2011 et 2012, l'année 2013 aura constitué un tournant dont la tendance se poursuit cette année.


L'assouplissement des conditions de financement se confirme...
Depuis le début de l'année 2014, l'offre bancaire destinée aux établissements de santé s'est caractérisée par un assouplissement des conditions financières et non financières des emprunts passant par une baisse des marges bancaires, une a (...)

Lire la suite

Les conditions de financement des établissements publics de santé auprès du secteur bancaire

Tel est le titre du rapport établi par Didier Banquy, inspecteur général des finances et Pierre Painault, inspecteur des finances(1) .
S'agissant du financement à court terme, les auteurs relèvent qu'il a doublé sur la période 2003-2011, mais concerne moins d'un cinquième des établissements de santé et représente un coût global limité. Ils observent que les banques se montrent réticentes par rapport au financement à court terme et restreignent leurs offres de ligne de trésorerie.
Ils estiment que l'usage des lignes de trésorerie résulte d'une gestion de la trésorerie qui n'est pas assez acti (...)

Lire la suite

Hôpital et accès aux crédits bancaires, une urgence vraie

Personne n'ignore la crise mondiale et ses conséquences sur l'accès au crédit bancaire, avec des règles qui se sont densifiées et des niveaux d'exigence qui touchent désormais l'ensemble du secteur public. Dans ce contexte qu'il n'est pas utile de décrire davantage, les établissements publics de santé sont confrontés au double handicap de renouveler leurs lignes de trésorerie et de financer leurs investissements, alors même que ces derniers correspondent souvent à des opérations immobilières déjà engagées.
Si quelques mesures sont venues améliorer nos trésoreries, telle que l'avancement des  (...)

Lire la suite

Comptabilisation des dettes financières et des instruments dérivés des entités à comptabilité publique

En juillet 2011, la Cour des comptes publiait le rapport thématique intitulé : " la gestion de la dette publique locale "(1) . Elle recommandait, une nouvelle fois, la comptabilisation de provisions pour risques " en matière de dette à hauteur, au minimum, pour les contrats prévoyant initialement un taux inférieur au taux de marché, du gain budgétaire artificiel ainsi créé ".
Un an plus tard, le conseil de normalisation des comptes publics (CNOCP) a suivi la recommandation de la Cour des comptes en publiant l'avis n° 2012-04 du 3 juillet 2012 sur la comptabilisation des dettes financières et  (...)

Lire la suite

L'enquête relative aux emprunts et produits structurés

Sous l'effet de la volatilité exceptionnelle des taux d'intérêt, les emprunts structurés contractés il y a plusieurs années ont accru la vulnérabilité de plusieurs hôpitaux dans un contexte budgétaire particulièrement tendu. Face aux taux fixes alors élevés, nombreux ont choisi de souscrire des emprunts hautement spéculatifs espérant bénéficier de faibles taux d'intérêt et d'une baisse des frais financiers. Pierre-Charles Pons, Directeur général du CHU de Dijon, témoigne.


Référence : Audition du 5 octobre 2011, Commission d'enquête parlementaire sur les emprunts structurés (www.assemblee- (...)

Lire la suite

Newsletter de Finances Hospitalières

Inscrivez-vous et soyez informé de nos nouvelles parutions et de l'actualité de notre site