La lettre des décideurs économiques et financiers des hôpitaux

COMMANDE PUBLIQUE

Charge de la preuve en cas de dépôt tardif : élémentaire, mon cher acheteur !

 

Aurélie BARRE

Juriste

Resah

La dématérialisation à l'oeuvre dans la commande publique est certainement une innovation positive, notamment en ce qu'elle cadre et facilite les échanges avec les candidats. Elle est toutefois également une nouvelle source de responsabilité pour l'acheteur, qui est comptable des dysfonctionnements de sa plateforme. Une décision récente du Conseil d'Etat éclaire sur la démonstration à apporter, tant par l'acheteur que par le candidat évincé en raison de la tardiveté de son offre, lorsqu'un tel dysfonctionnement est allégué.


En vertu de l'article L. 2132-2 du code de la commande publique, (...)


L’accès à la totalité de l’article est réservé aux abonnés.

Identifiez-vous

Abonnez-vous

 

Newsletter de Finances Hospitalières

Inscrivez-vous et soyez informé de nos nouvelles parutions et de l'actualité de notre site