Dans le n° 112 - Avril 2017

Réflexions sur les modalités de financement des hôpitaux

André Grimaldi et Jean Paul Vernant - L'information psychiatrique - 1/2017

Les auteurs reconnaissent que chaque mode de financement de l'hôpital a des avantages et des inconvénients. Leur choix devrait être déterminé en fonction de l'activité concernée : la T2A pour les activités standardisées et programmées, le prix de journée pour les soins palliatifs, la dotation pour les activités complexes connaissant des modalités de prises en charge rapidement évolutives comme les maladies chroniques ou de nombreux cancers. Chacune de ces techniques de financement nécessite des modes de régulation spécifique qui devraient être fixées avec les professionnels. Ils considèrent que la T2A a été utilisée comme une politique visant à instaurer dans l'hôpital une gestion privée, la concurrence entre établissements étant censée permettre l'obtention de la qualité au moindre coût. Ils critiquent aussi le maintien de l'Ondam, la volonté de limiter l'hospitalo-centrisme et la complexification de la T2A sans pour autant développer de propositions alternatives.


pic-login Identifiez-vous
Login :  
Mot de passe : OK
OU
pic-login Abonnez-vous
Offre d'essai 1 mois
S'abonner


recevoir la newsletter

s'inscrire à la Newsletter