Dans le n° 67 - Mars 2013

Par Christian OTT, Cédric THELLIER

Natixis

Mots clés associés : Finances Hospitalières, Conjoncture économique

La récente décision de la BCE de laisser ses taux d'intérêt inchangés est-elle appropriée ?

Que nous apprennent les dernières statistiques quant au caractère approprié du niveau des taux ?

En premier lieu, le sentiment des investisseurs s'est nettement amélioré sur la période récente (graphique 1). Par ailleurs, les spreads souverains se sont progressivement resserrés par rapport au Bund allemand depuis l'été dernier. Toutefois, les spreads en Italie (+43 pb), en Espagne (+47 pb) et au Portugal (+36 pb) se sont de nouveau élargis ces deux dernières semaines. Ceci pourrait suggérer que la nette amélioration du sentiment des investisseurs n'est pas totalement justifiée par les fondamentaux : le PIB de la zone euro chute sensiblement (graphique 2)et les taux de chômage vont continuer de croître.


pic-login Identifiez-vous
Login :  
Mot de passe : OK
OU
pic-login Abonnez-vous
Offre d'essai 1 mois
S'abonner


Articles liés


recevoir la newsletter

s'inscrire à la Newsletter