Dans le n° 65 - Janvier 2013

Par Pierre-Charles PONS

Mots clés associés : Emission obligataire, Emprunt, Programme d’investissements

Hôpital et accès aux crédits bancaires, une urgence vraie

Personne n'ignore la crise mondiale et ses conséquences sur l'accès au crédit bancaire, avec des règles qui se sont densifiées et des niveaux d'exigence qui touchent désormais l'ensemble du secteur public. Dans ce contexte qu'il n'est pas utile de décrire davantage, les établissements publics de santé sont confrontés au double handicap de renouveler leurs lignes de trésorerie et de financer leurs investissements, alors même que ces derniers correspondent souvent à des opérations immobilières déjà engagées.

Si quelques mesures sont venues améliorer nos trésoreries, telle que l'avancement des dates de versements de l'assurance maladie, si les hôpitaux ont très souvent su accélérer le rythme de codage de leurs séjours pour avoir des recettes plus rapidement encaissées, leurs liquidités font encore défaut dès qu'une sortie de fonds inhabituelle survient. Malgré cela, l'hôpital public acteur économique majeur, parvient encore à faire face à ses obligations dans le paiement de ses fournisseurs.

Les tensions de trésorerie les plus fortes naissent dans les établissements qui doivent mener à bien des opérations immobilières structurantes et forcément onéreuses ; l'absence d'interlocuteurs bancaires en nombre et en capacité de répondre aux besoins de financement de ces investissements finit par rejaillir sur les trésoreries qui, de fait, relaient les emprunts à long terme.


pic-login Identifiez-vous
Login :  
Mot de passe : OK
OU
pic-login Abonnez-vous
Offre d'essai 1 mois
S'abonner


Articles liés


recevoir la newsletter

s'inscrire à la Newsletter