Dans le n° 124 - Mai 2018

Par Clémence ZACHARIE

Maître de conférences, IAE Gustave Eiffel-UPEC

La démarche de contrôle du respect des droits des patients en psychiatrie mise en cause par le Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL).

La présentation du rapport annuel du Contrôleur général des lieux de privation de liberté, Adeline Hazan, le 20 mars dernier, a été pour elle l'occasion de s'émettre des réserves quant à l'action des ARS et de la HAS en matière de contrôle du respect des droits et libertés de patient.



pic-login Identifiez-vous
Login :  
Mot de passe : OK
OU
pic-login Abonnez-vous
Offre d'essai 1 mois
S'abonner


recevoir la newsletter

s'inscrire à la Newsletter