Contrôle de gestion

Les innovations en matière de comptabilité analytique et de pilotage médico-économique

 

Dans le n° 118 - Novembre 2017

Coûts Discrétionnaires vs Coûts Complets (TMCD vs CRéA) : Démonstration statistique sur un cas réel de l'inutilité du déversement des charges indirectes

Dans un article de Finances Hospitalières 1, une solution alternative au CRéA été présentée sous le terme de Taux de Marge sur Coûts Discrétionnaires (TMCD). Cette approche novatrice dans le calcul des coûts dans les établissements de santé a pour but de simplifier le dialogue de gestion et le travail du contrôle de gestion. La présentation des résultats financiers des pôles se recentre uniquement sur les charges et produits discrétionnaires. La technique suppose alors de ne pas prendre en compte certaines charges ou produits (les indirects principalement) et de les traiter à part dans un taux cible qui correspond au point d'équilibre des comptes de l'établissement. Une question se pose alors, la méthodologie du coût complet (qui prend en compte quant à elle l'ensemble des charges) est-elle réellement plus précise par son approche intégrale des dépenses ? Cet article, par l'étude de données réelles d'établissements, répond à cette question légitime et tente de clore le débat pour modifier les pratiques du contrôle de gestion en secteur sanitaire.


Lire la suite

Mots clés : Contrôle de gestion, Tableau de bord, Coûts

Dans le n° 113 - Mai 2017

Une opportunité pour repositionner le contrôle de gestion en aide au pilotage stratégique de groupe

La mise en place des GHT a nécessairement un impact sur la fonction contrôle de gestion car les établissements de santé travaillent désormais dans une logique de groupe. C'est donc une opportunité unique pour exploiter les compétences de la discipline en aide au pilotage stratégique. Cet article place le contrôle de gestion dans une mesure globale de la performance au-delà de l'axe financier et préconise une simplification des outils de gestion au service du bilan stratégique des activités. La réforme des GHT doit permettre de repositionner la discipline contrôle de gestion au service des décideurs et exploiter ses capacités d'analyses transversales des structures et de l'environnement.


Lire la suite

Mots clés : Contrôle de gestion, GHT

Dans le n° 112 - Avril 2017

Rattraper le retard accumulé dans la mise en oeuvre de systèmes de comptabilité analytique performants

Le législateur n'a pas souhaité imposer l'impératif d'une consolidation des états analytiques et financiers des établissements intégrés à un même GHT. Pourtant, l'établissement et la consolidation des Comptes de REsultat Analytiques par Activité, par Pôle et par Fonction Administrative, Logistique, Médico-Technique et Clinique est d'autant plus nécessaire que les nouveaux dispositifs législatifs et réglementaires mis en oeuvre exigent une véritable traçabilité en termes organisationnel et financier des mesures de nature diverse prises par l'établissement en tant qu'individualité comme en tant que membre d'un GHT.


Lire la suite

Mots clés : Comptabilité analytique

Dans le n° 107 - Novembre 2016

Les limites du coût complet

En matière hospitalière, nous allons montrer les limites du coût complet comptable pour l'élaboration des budgets et le reporting. Nous pensons également qu'il est mal adapté au dialogue de gestion entre les acteurs d'un établissement. En revanche, il est indispensable pour établir les tarifs des GHM1.


Lire la suite

Dans le n° 105 - Septembre 2016

Le pilotage budgétaire des pôles en GHT

La nouvelle loi 2016-41 du 26 janvier 2016 relative à la Modernisation de notre Système de Santé (MSS) qui a institutionnalisé la mise en place des Groupements Hospitalier de Territoire (GHT), pose les premiers jalons d'une gestion interétablissements. Certes, si le cadre législatif aujourd'hui, n'a pas encore osé doter de la personnalité morale ces GHT, il n'en demeure pas moins qu'il en a acté le principe de gestion, de façon obligatoire, pour certaines compétences (DIM, Achats, etc.). Et reste ouvert en parallèle, le champ des possibles en matière de gestion polaire inter-établissements...


Lire la suite

Mots clés : Pilotage médico-économique, Pôles

Dans le n° 104 - Juillet 2016

L'analyse d'écart de coût, un outil de diagnostic simple et rapide pour évaluer l'efficience des activités de psychiatrie en approche productiviste

A l'occasion du programme de travail de l'ADESM1 sur le contrôle de gestion en psychiatrie dont le but est de fournir des indicateurs avec des valeurs de référence pour comparaison, il est proposé une méthode et un outil de parangonnage des coûts en psychiatrie. Cette frustre approche productiviste qui tente d'approcher sommairement les effets produits par une péréquation de ressources à l'activité, s'appuyant sur le volume de soin mesuré par le recueil d'information médicalisé en psychiatrie (RIMP) permet de mettre en exergue, via l'analyse des écarts : des atypies, en d'autres termes, d'évaluer les écarts d'efficience et leurs causes.


Lire la suite

Mots clés : Psychiatrie

Dans le n° 104 - Juillet 2016

Discussion méthodologique sur l'analyse des coûts en psychiatrie sectorisée

L'ATIH a lancé une étude des coûts en psychiatrie en utilisant le CAR de 2014 comme base de travail. S'il est évident que l'on peut trouver un intérêt dans cette étude ne fut-ce que pour permettre à chaque établissement de se positionner par rapport à ses résultats et par là s'interroger sur ses modes d'organisation et donc leur amélioration, il y apparait une erreur méthodologique qui a pour conséquence que plus un établissement fait de la prévention, plus son coût unitaire à la journée augmente mais plus ses coûts globaux liés à son activité d'hospitalisation diminue. Cette approche par les coûts unitaires ferait passer les bons élèves en cancres de la classe.


Lire la suite

Mots clés : Psychiatrie

Dans le n° 101 - Avril 2016

Les tableaux de bord tendanciels projectifs : Une présentation des tableaux de bord hospitaliers pour créer des espaces de discussion

Dans notre article précédent (Revue Finances Hospitalières, mars 2016), nous avons tenté de montrer que s'il y avait bien une volonté à l'hôpital de favoriser un équilibre plus grand entre les indicateurs financiers et les indicateurs opérationnels, cette démarche équilibrée ne se traduisait pas toujours par une plus grande aptitude prospective. Dans cet article nous proposons de travailler à l'élaboration de tableaux de bord tendanciels pour participer à une lecture plus projective de la performance des établissements.


Lire la suite

Mots clés : Contrôle de gestion, Tableau de bord

Dans le n° 100 - Mars 2016

Les tableaux de bord hospitaliers : un malentendu persistant sur leur contribution à la décision prospective

Dans ce texte, nous proposons d'examiner différentes tentatives au cours des vingt dernières années pour installer à l'hôpital un pilotage plus prospectif via des tableaux de bord de gestion. Cette attente de prospective est souvent déçue. A l'instar du dahu, fameux animal dextrogyre qui dans la légende est le mieux adapté à son environnement montagneux, mais que personne n'a jamais observé, les outils " prospectifs " de pilotage abondent dans de nombreux secteurs sans que personne ne les aient jamais vus. Si les tableaux de bord sont certes plus " équilibrés ", ils ne sont pas pour autant plus " prospectifs ". Ce constat appelle à produire des tableaux plus tendanciels au service d'un contrôle de gestion proactif.


Lire la suite

Mots clés : Tableau de bord

Dans le n° 96 - Novembre 2015

La méthode TMCD (Taux de Marge sur Charges Directes) : une alternative aux coûts complets dans la gestion du résultat des pôles

La méthode présentée dans cet article est tirée de l'expérience professionnelle. C'est l'application au contrôle de gestion hospitalier de techniques de calculs de coûts utilisées dans certaines entreprises privées. Celles-ci ont majoritairement des pratiques de contrôle de gestion reposant sur l'analyse des marges sur charges directes et celles indirectes représentent un besoin de contribution pour la profitabilité.

Il existe deux " philosophies " du contrôle de gestion qui divisent régulièrement les professionnels : coûts complets ou coûts partiels ? Comment ventiler les charges indirectes de manière juste et compréhensible ? Actuellement, les hôpitaux ont principalement des raisonnements en coûts complet issus d'un passé et d'une logique comptable. Ces méthodes sont notamment utilisées et diffusées dans les approches de l'ENCC (Echelle Nationale des Coûts à méthodologie Commune).

De nombreux documents existent pour détailler ces deux conceptions dans les manuels de contrôle de gestion. Nous souhaitons proposer au travers cet article qu'une méthode basée sur les taux de marge sur coûts directs est plus adaptée aux établissements de santé que celles des coûts complets, par sa simplicité et rapidité de mise en oeuvre.


Lire la suite

recevoir la newsletter

s'inscrire à la Newsletter