Dans le n° 112 - Avril 2017

55 ans de diversification des financements de la protection sociale

Timothée Barnouin et Aurore Domps - DREES - mars 2017

Depuis 1959, les recettes de la protection sociale ont plus que doublé en proportion de la richesse nationale, passant de 16 à 34 points de PIB en 2015. Les ratios de prélèvement ont donc fortement progressé mais leur répartition s'est modifiée avec une part des impôts et taxes affectés (ITAF), principalement, la CSG, en augmentation. Cela a diminué d'autant la part relative des cotisations sociales et des contributions publiques. Ainsi, les ITAF représentent 24,5 % des ressources en 2015 contre 0,4 % en 1968 tandis que la part des cotisations sociales a été ramenée de 77 % en 1959 à 61 % en 2015.


pic-login Identifiez-vous
Login :  
Mot de passe : OK
OU
pic-login Abonnez-vous
Offre d'essai 1 mois
S'abonner


recevoir la newsletter

s'inscrire à la Newsletter